seconde vie

La seconde vie en magasin

1 français sur 3
déclare être prêt à se priver de produits neufs pour les vêtements, encourageant la pratique du commerce de seconde main.


Le confinement a été l’occasion pour de nombreux français de faire le tri dans leurs placards pour les revendre ou les donner. Il n’est donc pas étonnant que le marché de la seconde main soit en plein essor ! Pour preuve, la plateforme d’achat-vente en ligne lituanienne Vinted – valorisée à plus d’1 milliard de dollars, rassemble déjà plus de 23 millions d’utilisateurs dont plus de 10 millions en France.

Keyneosoft a développé une plateforme (Middleware) pour vous permettre d’accélérer sur ces sujets digitaux.

 

ÏDKIDS, précurseur dans le domaine !

id troc seconde vie

@Ghesquiere

En France, Le groupe nordiste ÏDKIDS (Okaïdi, Jacadi Paris, Oxybul – Eveil et jeux…) a lancé depuis 2016 une initiative en point de vente intitulée ÏDTROC.

Le principe : accueillir en magasin des dépôts-ventes événementiels permettant aux clients des différentes marques de revendre leurs vêtements, jouets, livres ou matériel de puériculture devenus trop petits.

 

Un bon plan à la fois économique ET écologique, puisqu’il offre une seconde vie aux produits. Et c’est d’ailleurs ainsi (Jacadi Seconde Vie) que se nomme la plateforme de seconde main que lance aussi Jacadi Paris le 16 septembre 2020.

Car pour simplifier encore la vie des clients, les produits et le contrat sont désormais partagés d’abord en ligne avant d’être déposés dans les magasins de leur choix quand ils ont trouvé preneur. Le plus du système ? l’assurance que les équipes de ventes des marques vérifient l’état des produits.

Ce qu'en penses le client

Vers une consommation plus responsable

D’autres retailers prennent aussi le pli en ouvrant des corners “seconde main” dans leur rayon, comme le magasin Kiabi d’Hautmont, l’enseigne Système U, ou l’enseigne Gemo en septembre 2020. Une nouvelle manière de consommer à l’intérieur du magasin qui nécessite un parcours adapté :


Autre exemple : BOCAGE, la boucle est bouclée !

En septembre 2019, Bocage innovait en proposant un modèle de location de chaussures. Une initiative dans la tendance du “moins mais mieux” qui permet à la cliente, pour 29€ / mois d’échanger une paire de chaussures tous les 2 mois. L’enseigne lance en septembre 2020 : “Bocage comme neuves”, un produit qui s’inscrit pleinement dans la mode durable : toutes les paires de chaussures louées par l’Atelier Bocage sont ensuite rapportées puis reconditionnées dans l’usine de Montjean-sur-Loire pour être vendues d’occasion au moins 50% du prix d’origine. Ainsi, la paire de bottines d’hiver ne passe pas 6 mois dans un placard en attendant la saison suivante, elle est directement remise à neuve pour être revendue dans un réseau d”occasion” orchestrée par l’enseigne Bocage elle-même. Ces corners “Bocages comme Neuves sont disponibles aux Galeries Lafayette Haussmann, ou dans le magasin de la rue de Rivoli à Paris. Un concept que nous avons testé lors du Retail tour organisé par keyneosoft à Paris en septembre 2020

Et le secteur textile n’est pas le seul concerné : on ne jette plus, on répare pour le groupe SEB qui propose depuis le mois de juin 2020 de réparer Cafetières, ventilateurs et autres objets hors d’usage, pour un tarif fixé à l’avance, quelle que soit la panne.

Derniers articles :

Inscrivez-vous à la newsletter

Ou suivez-vous sur notre page LinkedIn

Partager ce post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Un projet ? Contactez-nous !

nos experts

Nos experts vous conseillent !

SUIVEZ- NOUS :